Mr & Miss Kumara en Voyage

Bienvenue sur mon blog

Archive pour juillet, 2011

Java l’dir a tou l’monde

Posté : 21 juillet, 2011 @ 12:39 dans Non classé | 1 commentaire »

 

javamapmedium.jpg

 

dsc03130small.jpg

Spectacle de danse traditionnelle par des enfants

 

Apres avoir gagner l’ile de Java en ferry, le periple en bus continue..  On passera quelques heures assis par terre a la gare de Probolinggo ou nous serons objet de curiosite. Nous avons ainsi eu droit au defile des chauffeurs de Bemo (mini bus) en partance pour le volcan Bromo nous proposant chacun leur service . Nous partirons donc a 5h du matin dans ce mini bus accueillant hommes et femmes charges de leurs paniers et sacs en direction ou en partance du marche. Je fus emerveille par l’entraide et la solidarite naturelle qui s’etablit entre les gens pour monter et descendre leurs marchandises. A chaque fois nous repartons apres le « heh » du rabatteur qui signale la direction du bus et les localites traversees.

Apres deux heures de paysages magnfiques ou se mele cultures en terrasse et bananiers, on arrive au petit village de  Cemoro Lewang.

dsc02813small.jpg

Le Mont Bromo sur fond de paysage lunaire

dsc02822small.jpg

L’ascension du Volcan dans une tapis de cendre semblable a de la poudreuse
 

A cote d’un paysage vert nous decouvrirons au milieu d’un paysage lunaire le volcan Bromo encore en activite. C’est tres impressionnant de ce retrouver sur la crete d’un volcan crachant fumee et cendre. Le lendemain matin nous partons a 3h30 du matin pour profiter du lever du soleil sur le volcan, c’est fou le nombre de personnes ayant eu la meme idee que nous, enfin nous l’avons fait a pied en deux de marche et les autres en 4*4 tres prise par les touristes faineants…

 

dsc02855small.jpg

Le Bromo entoure de 2 volcans au lever du soleil
dsc02856small.jpg

 

Notre prochaine destination sera la tres agreable ville de Yoyakarta, aussi ecrit : Djokdja, Djokja, Jogja.

dsc02870small.jpg

Les BECAKS

dsc03044small.jpg

Warung : petit resto polulaire
dsc02935small.jpg
Tout au long de notre sejour dans cette ville nous aurons la chance de rencontrer a tour de role trois indonesiens disposes a nous faire decouvrir leur ville le plus naturellement possible. Fernandel ouvrira le bal, parlant tres bien francais pour avoir travaille sur les bateaux de peche a Saint Malo, il nous fournira tous les bons plans pour decouvrir la ville et la region a petit prix!

dsc02911small.jpg

La Malioboro : epicentre de la ville

dsc02912small.jpg

 

De cette maniere nous decouvrirons les merveilles culturelles de Jogja, le Batik, peinture sur tissu, les marionettes ; realises dans de la peau de boeuf, elles representes des divinites hindouhistes et racontes diverses histoires.

 

dsc02871small.jpg

Methode du Batik
dsc02892small.jpg

Wayang Kulit : Marionettes
dsc02902small.jpg

 

Nous aurons enuite la chance de rencontrer un homme au marche qui nous fera la visite guidee en nous montrant et expliquant les plantes medicinales, les fruits, les epices inconnues et toutes sortes de choses…

dsc03090small.jpg

 

dsc03098small.jpg

 

C’est ici que nous acheterons une durian : fruit a l’odeur tres forte et d’une tres grande complexite a ouvrir…

dsc03035small.jpg

 

En recherchant le marche aux oiseaux nous rencontrons de nouveau un indonesien pret a tout nous expliquer ; pas la peine de chercher plus loin le marche qui est ferme et deplace depuis 9 mois pour raison sanitaire!! il nous fera la visite du Taman Sari ou Water Castle ancien temple aquatique reserver aux jeux amoureux du sultan!! compose d’une mosquee, de plusieures piscines et d’anciens jardins aujourd’hui remplaces par des habitations.

dsc03070small.jpg

Taman Sari
dsc03083small.jpg

 

Lors de la visite du Kraton, temple du sultan, nous assisterons a une representation de gamelan, composee de plusieurs musicien/nes et d’une danseuse : musique assez lente et danse d’une tres grande retenue.

dsc02925small.jpg

 

Cette ville tres peuplee et paradoxalement calme parait ne jamais dormir, elle fourmille continuellement, il est ainsi possible de manger a toutes heures grace aux divers Warung (petit resto populaire) et aux vendeurs ambulant.

 

dsc03041small.jpg

Sieste bien meritee pour ce conducteur de becak
dsc03109small.jpg

 

dsc03120small.jpg

 

 

dsc03124small.jpg

La « crepe » version indonesie : une sorte de feuillete

 

dsc02952small.jpg

dsc02979small.jpg
Prabanan, temple hindouiste

 

Borobudur ou comment se retrouver a expliquer la vie du cochon en anglais sur un temple boudhiste a des jeunes filles musulmanes voilees… Explication : en arrivant a Borobudur nous sommes accoste par 4 jeunes filles voulant pratiquer leur anglais avec nous (la blague)!! Nous entamons donc la viste du temple harceles de questions les plus diverses. A celle qu’est ce que tu aimes manger? Guillaume ne peut s’empecher de leur repond : le jambon… comment leur expliquer ce que c’est?? tout d’abord que cela provient du porc, reaction instantanee de leur part : « oh mon dieu mais c’est un animal plein de maladie!! » non pas vraiment c’est juste une question de religion et a ce moment survient la question innatendue : pourrais tu expliquer la vie du cochon de sa naissance a sa mort?? Et voila comment j’ai du expliquer et mimer la trepidante vie du cochon!!

dsc03004small.jpg

 

dsc03014small1.jpg

 

dsc02997small.jpg

 

A bord d’un motorbike nous suivrons notre guide Rudy a travers les paysages apocalyptiques du volcan Merapi, ou ce montre de feu devaste tout sur son passage. Malgre les menaces regulieres, les habitants reconstruisent leurs maisons a cote des ruines calcinees.

dsc03150small.jpg

Coulee de lave du Merapi
dsc03174small.jpg

 

dsc03205small1.jpg

 

dsc03208small1.jpg

Un pti tour de motorbike??
dsc03199small.jpg

Rocher expulse par le Merapi a 5km, en novembre 2010.. un vrai champion olympique!!
 

 

Nous garderons un tres bon souvenir de l’ile de Java ou les habitants sont tres accueillant et chaleureux toujours pret a nous renseigner et a nous faire decouvrir leur ile.

 

dsc03218small1.jpg

scoot toujours

Posté : 3 juillet, 2011 @ 7:22 dans Non classé | Pas de commentaires »

Partir de Christchurch ne fut pas chose facile, tous les vols etant annules au depart de NZ a cause du volcan chilien actif depuis quelques jours et qui deverssait ces tonnes de cendres a travers l hemisphere sud. Apres 4 jours passes a l hotel de l areoport, secousses sismiques journalieres en sus ( on s y fait, ca devient meme plaisant voir decue lorsqu il y en a pas), nous decollons enfin pour notre premiere destination, Sydney, que nous devions visiter le temps de notre jounee de transit, cependant sans visa de transit il est impossible de quitter l aeroport. Lors du check in pour notre destination finale, Bali, nous serons obliger d acheter un billet de retour quittant simplement l ile de Bali et non de l indonesie, soi disant que l office de l immigration pourra nous poser des problemes, en fait nous paierons notre visa a l arriver et nous rentrerons sur le territoire de nos vacances sans souci, on vient de se faire avoir par notre compagnie aerienne, pure acte commerciale.

 

dsc02511small.jpg

Kuta Beach, paradis des surfeurs

 

28 degres a l ombre, grande plage de sable fin, des shops et des vendeurs a chaque coin de rue, nous nous attendions forcement a une destination touristique, Kuta l epicentre de Bali en est la preuve vivante, nous sommes encercle par les hordes de touriste, australien et kiwi pour la plupart, que nous tachions de fuir en venant en Indonesie. Une journee a Kuta nous suffit pour avoir notre overdose, nous louerons des scooters, veritable roi dans ce pays, et quitterons touristeland loin de la circulation et du brouhaha, nos sacs sur le dos.

 

dsc02520small.jpg

Les offrandes presentes sur les temples, devant les maisons et le shops

 

dsc02529small.jpg

Bateau de peche traditionnel

 

dsc02523small.jpg

 

dsc02793small.jpg

Trafic Jam et pollution transforme Chacha en yakusa

 

Direction la cote est de Bali, ou nous attend de magnifique petite route de campagne ou de bord de mer, nous decouvrons un payage balinais composer de culture en terrace du riz,  bananier ,  plantation de cafe, de cacao, sans oublier les palmiers qui nous accompagnerons tout au long de notre chemin.

 

dsc02636small.jpg

 

dsc02543small.jpg

Les rizieres le long des routes

 

dsc02585small.jpg

Super Guigui content content sur son motorbike

 

dsc02637small.jpg

 

 

Premier arret, Candidasa, ou nous dormirons dans un bungalow en bord de mer. Apres avoir longer la cote toute la journee, la deuxieme nuit nous la passerons chez l habitant, pris de court par la nuit, un balinais nous proposera une chambre chez lui, bon moyen de decouvrir leur hospitalite.

 

dsc02552small.jpg

Vu depuis notre hotel de Candidasa

 

dsc02595small.jpg

 

dsc02564small.jpg

 

dsc02579small.jpg

Des pecheurs revenant avec leurs poissons frais sur la Plage de Pasir Putih

 

Apres la plage , la montagne; le troisieme jour, nous quitterons le littoral pour s engouffrer un peu plus dans les terres. Munduk nous offrira un magnifique coucher de soleil et nous menera sur la route des lacs.

 

dsc02650small.jpg

Vu sur la mer depuis notre residence de montagne

 

dsc02670small.jpg

Plantations de cafe lors de la recolte

 

dsc02655small.jpg

Munduk

 

dsc02663small.jpg

 

Nous traverserons ensuite toute une region classee au patrimoine mondial de l’ UNESCO pour ses cultures en terrasse, la recolte de bles affairait hommes et femmes dans les champs, dur labeur pour ces gens et spendide spectacle pour nous. Sur la route, de nombreux temples sont construits, consacrer justement a ces paysans en leur apportant protection et bienfaisance. Nous en visiterons quelques-un, notamment le Pura Luhur Batukau, perdu en pleine montagne.

 

dsc02712small.jpg

Cultures en terrasse

dsc02622small.jpg

Temple hindouiste

dsc02635small.jpg

 

 

dsc02629small.jpg

 

 

dsc02631small.jpg

 

 

dsc02707small.jpg

 

Notre visite s achevera a Ubud, centre artistique de l’ile  tant dans l artisanat que l on peut y trouver que dans la culture balinaise. Au programme, visite du marcher artisanale, de fruits et legumes, visite de la Monkey Forest et ballade dans les villages alentour.

 

dsc02680small.jpg

Enormes chauve souris poilues

 

dsc02749small.jpg

Marche d’Ubud

 

dsc02753small.jpg

Petit singe poilu
 

dsc02780small.jpg

Ornement balinais

 

dsc02766small.jpg

Petit plaisir simple de la vie
 

Apres plus de 5 jours sur les routes de Bali, nous quitterons l ile en rejoignant la cote ouest de l ile en bus et redevenons de vrai backpackers (routard) sac a dos, trajet en bus interminable et inconfortable ne sachant jamais l’ heure d arrivee.

 

dsc02720small.jpg

Non Guillaume n’est pas une dragqueen mais porte le sarung symbolisant notre respect envers le temple
 

bigmap2.jpg

Notre periple balinais…

A bientot pour nos aventures javanaises
 

 

 

Live in Edinburgh |
Voyage à Bali |
HAPPY NEM YEAR |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | America Latina
| etincelle
| Iban et Mélo en vadrouille!