Mr & Miss Kumara en Voyage

Bienvenue sur mon blog

Java l’dir a tou l’monde

Classé dans : Non classé — 21 juillet, 2011 @ 12:39

 

javamapmedium.jpg

 

dsc03130small.jpg

Spectacle de danse traditionnelle par des enfants

 

Apres avoir gagner l’ile de Java en ferry, le periple en bus continue..  On passera quelques heures assis par terre a la gare de Probolinggo ou nous serons objet de curiosite. Nous avons ainsi eu droit au defile des chauffeurs de Bemo (mini bus) en partance pour le volcan Bromo nous proposant chacun leur service . Nous partirons donc a 5h du matin dans ce mini bus accueillant hommes et femmes charges de leurs paniers et sacs en direction ou en partance du marche. Je fus emerveille par l’entraide et la solidarite naturelle qui s’etablit entre les gens pour monter et descendre leurs marchandises. A chaque fois nous repartons apres le « heh » du rabatteur qui signale la direction du bus et les localites traversees.

Apres deux heures de paysages magnfiques ou se mele cultures en terrasse et bananiers, on arrive au petit village de  Cemoro Lewang.

dsc02813small.jpg

Le Mont Bromo sur fond de paysage lunaire

dsc02822small.jpg

L’ascension du Volcan dans une tapis de cendre semblable a de la poudreuse
 

A cote d’un paysage vert nous decouvrirons au milieu d’un paysage lunaire le volcan Bromo encore en activite. C’est tres impressionnant de ce retrouver sur la crete d’un volcan crachant fumee et cendre. Le lendemain matin nous partons a 3h30 du matin pour profiter du lever du soleil sur le volcan, c’est fou le nombre de personnes ayant eu la meme idee que nous, enfin nous l’avons fait a pied en deux de marche et les autres en 4*4 tres prise par les touristes faineants…

 

dsc02855small.jpg

Le Bromo entoure de 2 volcans au lever du soleil
dsc02856small.jpg

 

Notre prochaine destination sera la tres agreable ville de Yoyakarta, aussi ecrit : Djokdja, Djokja, Jogja.

dsc02870small.jpg

Les BECAKS

dsc03044small.jpg

Warung : petit resto polulaire
dsc02935small.jpg
Tout au long de notre sejour dans cette ville nous aurons la chance de rencontrer a tour de role trois indonesiens disposes a nous faire decouvrir leur ville le plus naturellement possible. Fernandel ouvrira le bal, parlant tres bien francais pour avoir travaille sur les bateaux de peche a Saint Malo, il nous fournira tous les bons plans pour decouvrir la ville et la region a petit prix!

dsc02911small.jpg

La Malioboro : epicentre de la ville

dsc02912small.jpg

 

De cette maniere nous decouvrirons les merveilles culturelles de Jogja, le Batik, peinture sur tissu, les marionettes ; realises dans de la peau de boeuf, elles representes des divinites hindouhistes et racontes diverses histoires.

 

dsc02871small.jpg

Methode du Batik
dsc02892small.jpg

Wayang Kulit : Marionettes
dsc02902small.jpg

 

Nous aurons enuite la chance de rencontrer un homme au marche qui nous fera la visite guidee en nous montrant et expliquant les plantes medicinales, les fruits, les epices inconnues et toutes sortes de choses…

dsc03090small.jpg

 

dsc03098small.jpg

 

C’est ici que nous acheterons une durian : fruit a l’odeur tres forte et d’une tres grande complexite a ouvrir…

dsc03035small.jpg

 

En recherchant le marche aux oiseaux nous rencontrons de nouveau un indonesien pret a tout nous expliquer ; pas la peine de chercher plus loin le marche qui est ferme et deplace depuis 9 mois pour raison sanitaire!! il nous fera la visite du Taman Sari ou Water Castle ancien temple aquatique reserver aux jeux amoureux du sultan!! compose d’une mosquee, de plusieures piscines et d’anciens jardins aujourd’hui remplaces par des habitations.

dsc03070small.jpg

Taman Sari
dsc03083small.jpg

 

Lors de la visite du Kraton, temple du sultan, nous assisterons a une representation de gamelan, composee de plusieurs musicien/nes et d’une danseuse : musique assez lente et danse d’une tres grande retenue.

dsc02925small.jpg

 

Cette ville tres peuplee et paradoxalement calme parait ne jamais dormir, elle fourmille continuellement, il est ainsi possible de manger a toutes heures grace aux divers Warung (petit resto populaire) et aux vendeurs ambulant.

 

dsc03041small.jpg

Sieste bien meritee pour ce conducteur de becak
dsc03109small.jpg

 

dsc03120small.jpg

 

 

dsc03124small.jpg

La « crepe » version indonesie : une sorte de feuillete

 

dsc02952small.jpg

dsc02979small.jpg
Prabanan, temple hindouiste

 

Borobudur ou comment se retrouver a expliquer la vie du cochon en anglais sur un temple boudhiste a des jeunes filles musulmanes voilees… Explication : en arrivant a Borobudur nous sommes accoste par 4 jeunes filles voulant pratiquer leur anglais avec nous (la blague)!! Nous entamons donc la viste du temple harceles de questions les plus diverses. A celle qu’est ce que tu aimes manger? Guillaume ne peut s’empecher de leur repond : le jambon… comment leur expliquer ce que c’est?? tout d’abord que cela provient du porc, reaction instantanee de leur part : « oh mon dieu mais c’est un animal plein de maladie!! » non pas vraiment c’est juste une question de religion et a ce moment survient la question innatendue : pourrais tu expliquer la vie du cochon de sa naissance a sa mort?? Et voila comment j’ai du expliquer et mimer la trepidante vie du cochon!!

dsc03004small.jpg

 

dsc03014small1.jpg

 

dsc02997small.jpg

 

A bord d’un motorbike nous suivrons notre guide Rudy a travers les paysages apocalyptiques du volcan Merapi, ou ce montre de feu devaste tout sur son passage. Malgre les menaces regulieres, les habitants reconstruisent leurs maisons a cote des ruines calcinees.

dsc03150small.jpg

Coulee de lave du Merapi
dsc03174small.jpg

 

dsc03205small1.jpg

 

dsc03208small1.jpg

Un pti tour de motorbike??
dsc03199small.jpg

Rocher expulse par le Merapi a 5km, en novembre 2010.. un vrai champion olympique!!
 

 

Nous garderons un tres bon souvenir de l’ile de Java ou les habitants sont tres accueillant et chaleureux toujours pret a nous renseigner et a nous faire decouvrir leur ile.

 

dsc03218small1.jpg

scoot toujours

Classé dans : Non classé — 3 juillet, 2011 @ 7:22

Partir de Christchurch ne fut pas chose facile, tous les vols etant annules au depart de NZ a cause du volcan chilien actif depuis quelques jours et qui deverssait ces tonnes de cendres a travers l hemisphere sud. Apres 4 jours passes a l hotel de l areoport, secousses sismiques journalieres en sus ( on s y fait, ca devient meme plaisant voir decue lorsqu il y en a pas), nous decollons enfin pour notre premiere destination, Sydney, que nous devions visiter le temps de notre jounee de transit, cependant sans visa de transit il est impossible de quitter l aeroport. Lors du check in pour notre destination finale, Bali, nous serons obliger d acheter un billet de retour quittant simplement l ile de Bali et non de l indonesie, soi disant que l office de l immigration pourra nous poser des problemes, en fait nous paierons notre visa a l arriver et nous rentrerons sur le territoire de nos vacances sans souci, on vient de se faire avoir par notre compagnie aerienne, pure acte commerciale.

 

dsc02511small.jpg

Kuta Beach, paradis des surfeurs

 

28 degres a l ombre, grande plage de sable fin, des shops et des vendeurs a chaque coin de rue, nous nous attendions forcement a une destination touristique, Kuta l epicentre de Bali en est la preuve vivante, nous sommes encercle par les hordes de touriste, australien et kiwi pour la plupart, que nous tachions de fuir en venant en Indonesie. Une journee a Kuta nous suffit pour avoir notre overdose, nous louerons des scooters, veritable roi dans ce pays, et quitterons touristeland loin de la circulation et du brouhaha, nos sacs sur le dos.

 

dsc02520small.jpg

Les offrandes presentes sur les temples, devant les maisons et le shops

 

dsc02529small.jpg

Bateau de peche traditionnel

 

dsc02523small.jpg

 

dsc02793small.jpg

Trafic Jam et pollution transforme Chacha en yakusa

 

Direction la cote est de Bali, ou nous attend de magnifique petite route de campagne ou de bord de mer, nous decouvrons un payage balinais composer de culture en terrace du riz,  bananier ,  plantation de cafe, de cacao, sans oublier les palmiers qui nous accompagnerons tout au long de notre chemin.

 

dsc02636small.jpg

 

dsc02543small.jpg

Les rizieres le long des routes

 

dsc02585small.jpg

Super Guigui content content sur son motorbike

 

dsc02637small.jpg

 

 

Premier arret, Candidasa, ou nous dormirons dans un bungalow en bord de mer. Apres avoir longer la cote toute la journee, la deuxieme nuit nous la passerons chez l habitant, pris de court par la nuit, un balinais nous proposera une chambre chez lui, bon moyen de decouvrir leur hospitalite.

 

dsc02552small.jpg

Vu depuis notre hotel de Candidasa

 

dsc02595small.jpg

 

dsc02564small.jpg

 

dsc02579small.jpg

Des pecheurs revenant avec leurs poissons frais sur la Plage de Pasir Putih

 

Apres la plage , la montagne; le troisieme jour, nous quitterons le littoral pour s engouffrer un peu plus dans les terres. Munduk nous offrira un magnifique coucher de soleil et nous menera sur la route des lacs.

 

dsc02650small.jpg

Vu sur la mer depuis notre residence de montagne

 

dsc02670small.jpg

Plantations de cafe lors de la recolte

 

dsc02655small.jpg

Munduk

 

dsc02663small.jpg

 

Nous traverserons ensuite toute une region classee au patrimoine mondial de l’ UNESCO pour ses cultures en terrasse, la recolte de bles affairait hommes et femmes dans les champs, dur labeur pour ces gens et spendide spectacle pour nous. Sur la route, de nombreux temples sont construits, consacrer justement a ces paysans en leur apportant protection et bienfaisance. Nous en visiterons quelques-un, notamment le Pura Luhur Batukau, perdu en pleine montagne.

 

dsc02712small.jpg

Cultures en terrasse

dsc02622small.jpg

Temple hindouiste

dsc02635small.jpg

 

 

dsc02629small.jpg

 

 

dsc02631small.jpg

 

 

dsc02707small.jpg

 

Notre visite s achevera a Ubud, centre artistique de l’ile  tant dans l artisanat que l on peut y trouver que dans la culture balinaise. Au programme, visite du marcher artisanale, de fruits et legumes, visite de la Monkey Forest et ballade dans les villages alentour.

 

dsc02680small.jpg

Enormes chauve souris poilues

 

dsc02749small.jpg

Marche d’Ubud

 

dsc02753small.jpg

Petit singe poilu
 

dsc02780small.jpg

Ornement balinais

 

dsc02766small.jpg

Petit plaisir simple de la vie
 

Apres plus de 5 jours sur les routes de Bali, nous quitterons l ile en rejoignant la cote ouest de l ile en bus et redevenons de vrai backpackers (routard) sac a dos, trajet en bus interminable et inconfortable ne sachant jamais l’ heure d arrivee.

 

dsc02720small.jpg

Non Guillaume n’est pas une dragqueen mais porte le sarung symbolisant notre respect envers le temple
 

bigmap2.jpg

Notre periple balinais…

A bientot pour nos aventures javanaises
 

 

Au pays des Kiwifruit

Classé dans : Non classé — 14 juin, 2011 @ 4:08

Après notre petite escapade vers l’ouest, nous sommes retournes a Motueka pour chercher du travail.

Nous étions venu en Nouvelle-Zélande avec l’idée de ramasser des kiwis, finalement nous ne les ramasserons pas mais nous les empacterons. Nous avons passer 5 semaines chez « Thomas Bros : packhouse and coolstore », a faire des boites pour les kiwis, regarder des kiwifruits défilés sur un tapis et fermer des boites pleine de kiwis…

 

dsc02231small.jpg

dsc02233small.jpg
 

Au pays des robots nous avons de rencontrés des robots de toutes nationalités : des français, des allemands, des chiliens, un irlandais avec qui nous passions nos soirées a la « cuisine » de la packhouse…

 

dsc02220small.jpg

…cela nous a permis de faire de notable progrès en anglais, enfin surtout pour Charlotte!!

 

imgp3228small.jpg

Soirée dans un bar : Le Riwaka Hotel avec les collègues de la packhouse

 

 

Pour la fin de saison nos boss ont organises une soirée barbecue déguisée avec pour thème la lettre P.

A l’occasion Guillaume se transformera en Pac Man et Charlotte en Plastic Woman.

dsc05405small.jpg

 

dsc02266small.jpg

 

Nous avons repris la route vers le sud tout d’abord les Nelson Lakes, puis Hamner Springs où nous avons profités des sources thermales d’eau chaude et enfin Christchurch encore très marqué par le tremblement de terre. En effet cette ville pourrait faire concurrence à Tourcoing tant au niveau des travaux que de la grisaille ; le centre ville est mis en quarantaine, interdiction de s’y rendre, les rues autours sont désertés par les magasins et les occupants ; de nombreuses ruines et fissures font maintenant partis du décor.

 

dsc02282small.jpg

Le Lake Rotoiti dans les Nelson Lakes

dsc02286small.jpg

 

dsc02293small.jpg

Hamner Springs, petit village recelant de nombreuses sources d’eau thermales chaudes

dsc02305small.jpg

Le Guigui en balade, espece rare poussant sur les arbres…
Nous profiterons de notre passage a Christchurch pour faire le tour des casses afin de trouver une petite pièce pour la porte conducteur… nous pensons ecrire un livre sur les diverses casses de NZ…

 

dsc02308small.jpg

Deux détails sur cette photo vous montrent les problèmes que nous avons avec la porte. Lesquels?                                                                                      Le gagnant se verra récompensé d’un petit cadeau…

 

dsc02318small.jpg

Un monument ayant résisté au tremblement de terre de février

dsc02330small.jpg

Un monument n’ayant pas résisté au tremblement de terre de février

 

dsc02324small.jpg

Le centre ville ferme (voir grillage sur la droite)
dsc02332small.jpg

The Loons, bar retro tres sympa a Lyttelton

 
La Banks Peninsula sera notre prochaine destination
dsc02342small.jpg

Coucher de soleil sur l’océan pacifique

 

Nous arrivons a Akaroa, ville ou une flotte française a malheureusement débarqué avec 6 jours de retard, les anglais avaient déjà plante le drapeau de l’Union Jack et ratifié le traite de Waitangi faisant de la Nouvelle-Zélande une colonie anglaise.

Cependant une colonie de français s’y installa et aujourd’hui la ville est bleu/blanc/rouge avec des noms de rues français.

 

 

dsc02362small.jpg

dsc02367small.jpg
 

Nous avons profite de notre escale pour partir a la rencontre de Hector le plus petit dauphin du monde

dsc02405small.jpg

dsc02409small.jpg

dsc02424small.jpg

 

 

dsc02430small.jpg
Il est interdit de dormir avec son campervan a de nombreux endroits… mais on ne comprends pas très bien les pancartes surtout lorsque le dessin est une copie conforme de notre maison…

 

Après Akaroa nous continuons notre circuit sur la Banks Peninsula en empruntant une route interdite au motorhome qui nous révèlera des paysages magnifiques…

dsc02432small.jpg

 

dsc02441small.jpg

 

Pigeon Bay walkway, longeant l’océan et les prés de moutons dans une Bay aussi paisible qu’un lac
dsc02444small.jpg

dsc02455small.jpg

dsc02483small.jpg

 

Lors de notre retour sur Christchurch, après notre petit escapade sur la Banks Peninsula, nous nous arrêtons sur le bord de la route pour le déjeuner et sentons le Bedford bougé, quelques minutes plus tard ça recommence. Pas affolés on reprend la route, on fait une pause dans un magasin de bricolage lorsque la terre se met a trembler, les rayons s’écroulent par terre. Nous sortons en courant et découvrons le parking se remplir d’eau a très grande vitesse, les canalisations ont éclatées… On se carapate aussi vite que possible car tout le monde fait de même et les bouchons envahissent la ville… Nous découvrirons quelques heures plus tard que nous venions de vivre un tremblement de terre de magnitude 6.0….                                 Désole nous n’avons pas pris de photos pour l’occasion…

La nuit suivant le earthquake, nous avons batu des records de temperature pour notre derniere nuit dans le Bedford avant notre depart : 3.9C. En effet la temperature baisse de plus en plus…

C’est donc avec la plus grande joie que nous vous donnons rendez-vous pour des aventures plus chaudes et ensoleillées…

A bientôt en Asie

De Tasman Bay à la mer de Tasman

Classé dans : Non classé — 25 avril, 2011 @ 6:34

cartenzmedium1.jpg

 

Pas besoin de chercher longtemps pour trouver du travail, apres avoir fait le tour de quelques vignobles on trouve du boulot et on commence le lendemain. Nous travaillerons a Blackenbrook pendant six jour, les vignes sont tres hautes et proteges par des fillets pour contrer les oiseaux, le travail n’etait pas fatiguant, seulement 5h par jour a cause de la chaleur!!

dsc01940small.jpg

 

dsc060441small.jpg

Meme si cela etait sympathique on ne faisait pas assez d’heure, on a du chercher un autre travail, que l’on trouve de la meme maniere en une journee, au programme « Apple picking », activite qui consiste a grimper sur un escabeau qui tient comme il peut et de remplir sa « bucket » colle au buste qui pesera environ 20kg une fois rempli, le tout sans tomber!!

 

dsc01967small.jpg

 

Sachant que nous sommes payes a la « bin », le but est bien sur d’en remplir un maximum dans la journee (une bin = 400kg). Les moyennes sont variables, entre 4 et 6 pour Guillaume, entre 3 et 4 pour Charlotte et 12 pour notre collegue vietnamien qui rempli sa bin en 50 min et nous dit que le « Apple picking » c’est « easy job »….No comments. Nous sommes arrives une fois a faire 6 bins pour Gui et 5 bins pour Cha, le tout en 10h de travail!!!

 

dsc01975small.jpg

 

Nous commencons nos journees equipee comme des cosmaunautes a cause du froid « piquant » du matin et deux heures apres c’est en t.shirt et sous le soleil que nous « pickons »… ou bien trempe jusqu’au os a cause de la pluie… pays au climat tres etrange…

 

dsc01973small.jpg

 

Le Apple picking fini, nous ferons un pause dans notre sejour a Motueka, ville qui recense plus de francais que de kiwis. Pour ceux qui sont en France en moment je voudrais savoir si vous avez des voisins et si les rues ne sont pas depeuplees car nous avons l’impression que toute la population francaise se trouve ici…

 

dsc01990small.jpg

Nos amis francais avec un intrus allemand : chercher lequel…

 

Comme nous vous l’avons dit Tasman Bay est un vivier de vergers ou les fruits abondent, ils sont vendus sur le bord de la route dans des cabanes plus ou moins grandes ou l’on prends ses fruits et l’on paie dans la « honesty box » car personne ne surveille les etales. Ceci nous parait assez incroyable et completement inconcevable en France…

dsc02048small.jpg

 

dsc02067small.jpg

 

dsc02052small.jpg

Les fruits de saison : apples, pears, feijoa and kiwis

dsc02057small.jpg

 

dsc02070small.jpg

Les plantations de kiwis
dsc02073small.jpg

 

Nous sommes partis de Motueka en direction de l’ouest, sur la route nous avons croise un Rallye de Ford A, la petite soeur de la Ford T, construite a la fin des annees 20.

dsc02095small.jpg
C’est notre premiere sur la West Coast Neo-z qui nous revele des cotes magnifiques, des colinies de Seal (otaries)

dsc02109small.jpg

dsc02110small.jpg

et des Weta, oiseau qui ne vole pas comme les Kiwis (que nous n’avons toujours pas vu!!)

dsc02114small.jpg

 

dsc02123small.jpg

Le lac de Rotoroa au petit matin…

 

  Les couleurs automnales

 


dsc02019smallmediumlarge.jpg

 

dsc02043small.jpg
Ici nous sommes actuellement en automne et contrairement a vous nous ne nous gagnons pas des degres mais les perdons… N’aimant pas particulierement le froid, surtout en camion!! nous partons le 15 juin en Indonesie, suivi de la Malaisie et enfin de la Thailande, notre retour a Aotearoa est prevu pour le 1 septembre.

Nous serions ravis et heureux de revoir la famille et les copains lors de cette parenthese neo-z…

A bon entendeur, Salut!!!

dsc02080small.jpg

 

South Island

Classé dans : Non classé — 10 avril, 2011 @ 5:39

 

L’aventure continue vers l’ile du sud, nous quittons Wellington a bord du ferry suivi par des dauphins surfant dans les vagues du bateau. L’arrivee a Picton s’effectue par un chenal entoure de sounds (ilots de montagnes au nord de l’ile du sud) que nous longerons ensuite et qui nous revelerons des paysages splendides et differents a chaque virages.


dsc01617small.jpg

 

Arret a Culen point pour notre premiere « rando » d’une heure, faut que l’on s’y remette apres 6 semaines de position robot a l’usine!! Le bedford ne chauffant plus du tout grace a son nouveau radiateur, la montagne et les kilometres ne nous font plus peur… A Mapua nous trouvons un spot superbe au bord de la mer ou vivent de nombreux oiseaux et ou l’on assiste a un coucher de soleil revelant de magnifiques couleurs.

 

dsc01676small.jpg

 

Continuant la route le long de Tasman Bay, nous profitons d’un arret a Motueka pour ramasser des clams (palourdes) que Guigui nous cuisinera comme un chef, gratinees au four avec du beurre persille!!

 

dsc01705small.jpg

Gui en plein footing a Motueka qui malgre une jambe en moins garde le sourire…

 

Notre voyage nous amene sur la plage paradisiaque de Kariteriteri, eau turquoise et sable blond. Le reveil sur cette plage est une invitation au yoga et a la baignade.

 

dsc01719small.jpg

 

A seulement quelques kilometres de ce paradis nous attaquons les Takaka Hills, composes de 365 virages sur 25kms et sans chauffer…

dsc01726small.jpg

 

Nous arrivons a Takaka, ville tres roots et hippie ou florissent magasins bio et de vetements indiens.

dsc01732small.jpg

 

 

LE ANATOKI TRACK

 

dsc01738small.jpg

 

Nous nous rendons au Kahurangi National Park pour effectuer le Anatoki and Waingaro track sur trois jours. Le premier jour fut parseme d’embuche, le chemin tres accidente est ponctue d’arbres couches par terre, de cascades a traverser, d’escalade le tout dans un foret luxuriante, tres verte et habite par des oiseaux qui nous suivent le long du chemin. Au bout de 9h30 de marche et 25 km nous arrivons enfin a la Hut…

 

dsc01760small.jpg

                      dsc01765small.jpg

Plein de courbatures nous repartons pour une deuxieme journee, la matinee s’avere tout aussi difficile, 10km en 5h pour arriver a un lac creer suite a un tremblement de terre!!

 

dsc01788small.jpg

 

dsc01774small.jpg
Heureusement l’apres-midi le chemin s’ameliore en plus nous sortons enfin de la foret.

 

dsc01793small.jpg

 

dsc01796small.jpg

 

Nous serons bien recompense de nos efforts en decouvrant la charmante petite cabane en bois qui sera notre refuge pour la nuit et ou nous ferons un bon feu de cheminee pour nous rechauffer.

 

dsc01800small.jpg

 

Le dernier jour nous sortons de cette foret pour decouvrir une vue splendide sur les montagnes. Nous sommes heureux d’arriver et fiers d’avoir parcouru 62 km : notre record!!

 

dsc01832small.jpg

 

Au revoir les montagnes, bonjour la mer et Happy birthday Chacha!! Apres un bain de mer bien merite apres le trek, dans seulement 20cm d’eau, et oui dans Golden il n’y a pas de fond!! Nous reprenons la route pour trouver un spot sympa pour nous reposer de notre trek. Sur les conseils d’un Kiwi nous decidons de nous mettre sur la plage derriere des buisons, image bucolique n’est ce pas?? Le bedford aimant tellement le sable decide de rester dedans!! A l’aide de cales, de patience et de beaucoup de volonte nous reussissons a le desensable et partons vite a la recherche de la terre ferme!!

 

dsc01836small.jpg
Etant a cote du Farewell Spit, bras de terre sur la pointe nord de l’ile, nous nous promenons dans cette reserve naturelle habritant une centaine d’especes d’oiseaux. Voulant avoir une vue d’ensemble nous grimpons sur les dunes et decouvrons un immense desert de sable, a force de grapahuter dedans nous nous perdons et mettons 3h a sortir de la!!

 

dsc01847small.jpg

 

Ma journee d’anniversaire aura ete pleine de rebondissements!! Nous arrivons finalement a trouver un endroit au bord de l’eau pour festoyer autour du repas de fete : Foie gras (merci beaucoup maman) et profiteroles en chocolat. J’ai recu des magnifiques palmes verte pomme par Guigui. Le lendemain nous profitons de l’endroit pour ramasser des clams et apprecier le calme de Golden Bay.

 

dsc01852small.jpg
Sur la route nous menant au Abel Tasman National Park, visiste des Pupu Springs aux eaux les plus clairs et les plus purs de Nouvelle Zelande et de Wainui Falls, cascade de 30m.

 

dsc01858small.jpg

 

 

ABEL TASMAN TRACK

 

Nous effectuons une partie du Great Walk Abel Tasman en une journee (20km) ou nous apprecions nous baigner dans une eau limpide et de voir des seals (otarie) qui jouent dans l’eau et dorment sur les rochers.

 

dsc01871small.jpg

 

dsc01881small.jpg

dsc01901small.jpg

dsc01916small.jpg

 

dsc01924small.jpg
Nous retournons vers Motueka viviers d’arbres fruitiers et de vignes ou nous esperons trouver du travail…

Cheers a tous et a bientot

En route vers le sud

Classé dans : Non classé — 16 mars, 2011 @ 2:35

dsc01497small.jpg

dsc01466small.jpg

 

Durant ce mois de fevrier, les semaines ont etes longues et les week end courts, cumulant 60h de taf et seulement le dimanche pour se reposer. Dans les deux cas, nous avons su profiter des opportunites qui s’offraient a nous ; au boulot, nous avons appris a mieux connaitre et a apprecier certains de nos collegues indiens, asiatiques et sudamericains. Assez en tout cas pour etre invites le jour de notre depart de la packhouse, a une fete organisee par un de nos collegue indien, qui n’ont d’indiens que le nom, tellement ils se comportent a la mode occidentale, plus a ses vices qu’a ses vertues… Tres bonne soiree d’adieu ou l’originalite tenait dans le fait que le chef cuisto a prefere faire le barbecue a l’interieur de la maison!!
Autre barbecue party, mais celui-ci aux couleurs locales car nous etions invites par deux couples Kiwis, croises lors d’un apero bar a Nappier, a venir passer un dimanche avec eux. Chose promise chose due, deux semaines plus tard Felicity, Paul, Mary and Steeve nous avaient concocte un bon petit repas et nous ont bichonne toute la journee. Le feeling est tres bien passe, amoureux de la France, ils y ont passe des vacances il y a quelques annees.
Un week end frenchie enchaina ce week end kiwi; Will, renconte des notre arrivee a Auckland, nous a rejoint a Hasting pour quelques jours. Ensemble, accompagne de Maelis, collegue de l’enfer des pumpkins, nous profiterons une nouvelle fois de Te Awanga, spot tres sympa au bord de la mer.

 

dsc01457small.jpg

 

Marre des citrouilles, besoin de vacances et des economies en poche, nous decidons de reprendre la route vers le sud, direction la capitale. Sur le chemin, nous croisons plusieurs sites naturels ou ont ete realises la trilogie du Seigneurs des anneaux, mais a croire ce que l’on voit rellement, c’est a dire rien, la magie du film reside beaucoup dans les effets speciaux.

 

dsc01518small.jpg

Vue de Wellington depuis le mont Victoria

 

Arivee a Wellington, nous profitons de Cuba Street, rue tres animee et boheme, pour vendre nos cendriers et portefeuilles (recyclage de brick de lait et de jus de fruit) tres apprecies vu les ventes que nous realisons en seulement quelques heures. Ce fut un bon moyen de rencontrer et de discuter ne serait ce que 5 min avec les habitants, qui ont l’air plus sympathique et heteroclytes qu’a Auckland.

 

dsc01542small.jpg

Guigui en pleine representation artistique sur la fabrication des portefeuilles et cendriers a Cuba Street

 

dsc01610small.jpg

Ses disciples fideles au poste

 

Nous retouverons Will pour la derniere fois, tirant sa reverence apres 14 mois de voyage et passerons cette derniere semaine dans le nord avec lui a flaner dans le centre, sur les quais le long de la baie, a visiter le plus beau et le plus grand musee Neo-z, le Te Papa Museum, tres bien concu et ludique sur la faune, la flore et la vie en Nouvelle Zelande, a se promener dans le jardin botanique…

 

dsc01500small.jpg

Les quais le long de la baie de Wellington

 

dsc01553small.jpg

Premier cafe « Take Away » a l’american style…

 

dsc01504small.jpg

 

dsc01479small.jpg
dsc01493small.jpg

 

dsc01580small.jpg

Le Cable Car qui ne vaut pas la Ficelle lyonnais..

 

dsc01584small.jpg

Le jardin botanique et sa magnifique roseraie
dsc01588small.jpg

 

 

dsc01565small.jpg

Skate graves au laser, au Te Papa Museum et la replique d’une Marae (lieu de reunion Maori)

dsc01558small.jpg

 

 

dsc01488small.jpg

Old Saint Paul, eglise protestante datant du 19s, entierement construite en bois

 

Plus de trois mois se sont ecoules depuis notre arrivee, une dizaine de jours a Auckland, deux mois a Hawkes Bay dont six semaines a travailler, une dizaine de jours a Wellington, quelques sueurs froides avec le camion, une boite de vistesse qui lache, un moteur qui chauffe, il ne nous ait reste que peu de temps pour visiter le nord, qu’a cela ne tienne nous reviendrons en fin d’annee mais avant cela commencons la deuxieme partie de notre voyage, South Island, avec un nouveau radiateur pour notre bedford…

 

dsc01469small.jpg

et pourtant il n’arrete pas de rougir…

… et la douce vie a Hawkes Bay

Classé dans : Non classé — 22 janvier, 2011 @ 5:07

La saison des pumpkins commencant doucement nous avons pas mal de jours de conge qui nous permettent de visiter la region de Hawkes Bay, region agricoles peuple de vergers et surtout de pommes, de vignes et de pumpkins… et de voitures

dsc01324.jpg

Joli petit motorhome de marque Thames dans les rues de Napier.

Les Neo-z sont tres friands de vieux vehicules et n’ont pas peur d’acheter un bus des 60′s..

dsc01325.jpg

dsc01331.jpg

Limousine hummer

dsc01328.jpg

 

Hawkes Bay est compose de deux « grandes villes », Hatings avec ses vergers et son agriculture et Napier, ville balneaire Art Deco recontruite dans les annes trente apres le tremblement de terre qui a devaste la ville. Cette ville est centre sur le tourisme et vante le cote Art Deco avec ses facades et ses vitrines.

dsc01319.jpg

 

Nous avons decouvert le cinema en plein air a Havelock North, au Black Barn Vignards, cinema plante au milieu des vignes avec une vue magnifique sur la region, au programme Ocean de Francis Perrin, an anglais!!!

dsc01345.jpg

 

Toujours a Havelock North, nous avons fait l’ascension du Te Mata Peak, au coucher du soleil qui nous a offert des paysages et des couleurs crepusculaires superbes.

dsc01355.jpg

dsc01365.jpg

dsc01358.jpg

dsc01372.jpg
Nous voulions alles voir les colonies de Gannets (Fous de Bassans) au Cape Kidnappers sans passer par un tour operateurs, on commence donc a marcher en direction du Cape, au bout d’une heure on se fait stopper par un gars qui nous dit que  nous sommes sur une propriete privee, resultat pas de Cape Kidnappers et pas de Gannets. Au retour nous nous sommes rendus compte que la rando gratuite se fait par la plage et non par les terres. Deux semaines plus tard, renseigne sur l’horaire des marrees nous partons a 6h du matin avec trois collegues allemandes voir la plus grande colonie Gannets au monde. 8 km plus tard et les pieds moullies on arrive au bout du Cape voir ses grosses bestioles bryantes avec un vent de fous!!!Le retour devait se faire avant 10h30 sinon attention a etre coince par l’eau, ca n’a pas rater, Guigui s’est retrouver en slip pour passer un rocher avec de l’eau jusqu’a la taille.

dsc01342.jpg

dsc01337.jpg

dsc01396.jpg

dsc01402.jpg

dsc01399.jpg

dsc01389.jpg

dsc01407.jpg

 

Nous avons passees deux soirees a Te Awanga, spot gratuit pour Motorhome, juste avant le Cape Kidnappers. Coin au bord de l’ocean pacifique ou nous avons a chaque fois rencontres des gens tres sympathiques ; un couple Australo-Neo-z en vacances et une famille Neo-z proprietaires d’un magnifique bus et d’un kayak qu’ils nous ont gentillement prete… en essayant de le mettre a l’eau et de passer la barriere de vagues Guillaume se le prend dans la tete, resultat il a saigne du nez toute la journee et a eu une grosse bosse sur le front pendant une semaine…

dsc01308.jpg

Soiree crepes chez les Kumaras

Au menu crepes sales : bechamel aux champignons, oignons et jambonet crepes sucrees specialite de Guigui pomme-chocolat noir sur fond de drapeau breton…

dsc01306.jpg

dsc01312.jpg
dsc01314.jpg

Les neo-z ne connaisent pas le plaisir d’un bon pain croustillant, les Kumaras ont repares cet impair en confectionnant des petites pains aux cereales bien croquants…

dsc01382.jpg

 

 

L’enfer des pumpkins…

Classé dans : Non classé — 22 janvier, 2011 @ 4:24

C’est bien de faire la fete mais faut bien bosser un peu, nous sommes a la recherche active d’emploi!! Un gars rencontre au backpakers d’Hastings nous ayant donner le numero de Jess pour les fruits, on lui telephone, il cherche du monde, on y va, il nous rappellera en debut de semaine pour faire les papiers et on devrait conmencer apres les public holidays du nouvel an. Tout serait aussi facile?? Non il ne rapelle pas, on y va le mardi, accueillit par un « Hello my friends I’m busy I call you tonigth » et  non il ne rappelle pas. Le lendemain, tour de tous les proprietaires terriens d’Hastings, il n’y a pas de taf mais on laisse notre numero, la saison de pommes ne commence que debut/mi-fevrier.

dsc013781.jpg

Completement depite on part se changer les idees en faisant de grands plongeons a Maraetotara Falls et on passe la nuit au bord de la mer, a Waimarama Beach ou des surfers taquinent encore les vagues a 21h. Le lendemain matin en pleine preparation de pain, Jess nous rapelle, ya du boulot on commence samedi 8 a 6:30am, rdv a son bureau a 5:45. Apres 30 min de route dans un cortege qui nous a paru une course poursuite (on depasse pas souvent les 80km/h). On arrive au hangar a pumpkins. Mon travail est de calibrer les pumpkins ; entre 900g et 1kg = tapis roulant du bas, entre 1kg et 1.2kg = tapis du haut, moins de 900g et moches = rubbish (poubelle). Guillaume retourne les pumpkins pour mettre la queue en l’air et les ramener vers lui sur le tapis pour que le suivant puisse couper la queue, resultat : une tendinite au bout de 4 jours! On est des robots au service de l’industrie agroalimentaire, la quantite de pumpkins debite par jour est impressionante! Nos collegues viennet principalement d’Inde, puis des iles Samoa, de Malaisie, de Coree, l’Amerique est represente par un chilien et l’Europe par trois allemandes.

dsc01413.jpg

dsc01411.jpg

Voila 15 jours que l’on a commencer ce travail un peu particulier, apres avoir ete tres decu, on commence a s’habituer. Le probleme etait le logement, on se faisait virer de tous les endroits ou nous posions notre maison a roulette. Du coup, Rob, collegue Kiwi, nous a proposer de loger dans son jardin, il habite une baraque a Hasting dans un quartier super calme. Apres une apres midi mecanique et biere on decide de ce faire un barbecue le lendemain. Ici il mange tot, a 18h, il nous appelle pour l’apero, fromage avec crakers et moules gratinee par ses soins… On commence doucement a connaitre les Neo-z…

dsc01414.jpg

dsc01415.jpg

Trek de Noel

Classé dans : Non classé — 13 janvier, 2011 @ 12:38

 

                                dsc01298.jpg                              

L’aventure du Bedford… En seconde en pleine cote, le bedford nous fait comprendre qu’il n’aime pas du tout, il chauffe a fond, on s’arrete sur le bord de la route pour attendre qu’il refroidisse un peu. Un gars s’arrete pour nous proposer son aide, il peut pas faire grand chose mais nous propose de nous amener au garage le plus proche. C’est gentil mais ras le bol des garagistes, 100$ a Gisborne pour entendre « c’est pas reparable, allez voir la secretaire pour payer!! ». Sur ses bons conseils on fait le tour par la cote, apres avoir serrer les fesses dans chaque montees et lui avoir envoyer nos encouargements on arrive enfin a Wairoa. Apres une bonne biere on decide de prendre un bus pour le lac car nous n’avons fait que la moitie du chemin!!

Le lendemain reservation d’un shuttle (petit bus) pour le lac, elle ne savait pas les prix mais « c’est pas cher »!! Journee dans cette petite ville, petites courses pour notre Trek de Noel, rencontre d’un gars a la dread la plus longue du monde (jusque par terre) qui nous donne un plan pour les vendanges, (je signale cette rencontre car il faut dire qu’elles sont peu nombreuses.

Apres une heure de route jusqu’au lac, ou effectivement notre bedford ne serait pas passer, le chauffeur nous leste de 230$ pour l’aller retour bien sur!!

Il fait un vent de dingue et ca caille. Le voyage commence par une ascension de 9km dans une foret magique grace au vent dechaine qui fait parler les arbres et les deracines a moitie, nous nous sommes crus dans la foret des Hents du Seigneur des Anneaux. De la haut la vue sur le lac est magnifique. Apres une desente de 7km qui nous a scies les genoux arrives a la Hut pour y passer le reveillon avec une hollandaise et trois israeliens. Le lendemain moins de vent pour parcourir les 18 km qui longent le lac, les paysages sont tres differents, forets de roseaux, pres… et sandflies : p.utain de petites bestioles pas plus grosse qu’un moucheron mais bonjour les degats, assis dans l’herbe au bord de l’eau pour notre sandwich de noel, on s’est fait bouffer, j’ai eu des enormes boutons pdt 3jours et des demagaisons bien pire que les puces boliviennes et quasi rien pour Guigui. On a termine par 12 km de rien du tout!! retour a Wairoa et plan taf blueberries (myrtilles) grace au chauffeur.

                                                       dsc01228small.jpg

                                                       dsc01233small.jpg

                                                       dsc01234small.jpg

                                                       dsc01238small1.jpg

                                                       dsc01243small1.jpg

                                                       dsc01271.jpg 

                                                       Tahiti bob version organique

                                                       dsc01256small.jpg

                                                       Notre gateau de noel made in chacha

                                                      dsc01272.jpg

On sert de nouveaux les fesses pour descendre a Napier ou l’on espere bien trouver une gearbox de Bedford Cf 1978!! Arrivee tranquille dans cette ville Art deco, en le menageant il est arrive a bon port. Visite de la ville et recherche d’une casse, a la deuxieme ca marche le gars passe 2/3 coups de fil et nous fait revenir le lendemain pour verifier si c’est la bonne. Et….. oui c’est bon, apres -de 24h d’attente et une nuit a Hasting dans un backpackers bien sympa nous voici a nouveau equipe d’une troisieme vitesse. Maintenant direction les blueberries, on a pas notre ird number, donc c’est pas possible, on va faire notre demande mais ce sera un peu long pour l’avoir. A savoir que lorsque les jours de conges tombent le week end ils sont rattrapes le lundi et mardi « public holidays », good idea!!

Avec une promesse de boulot, On fetera le nouvel an dans cette ville 12h avant vous, bonne ambiance dans les bars du bord de mer. D’ailleurs nous en profitons pour vous souhaiter une tres bonne annee 2011 et plein de bonheur.

Debut de l’ete on The East Coast

Classé dans : Non classé — 5 janvier, 2011 @ 1:28

dsc00994small.jpg

Apres une journee de repos au lac on decide de prendre la route vers l est et de descendre tranquillement la cote, avide de paysage et de nature. La s enchainent  ballades comme notre 1ere rando a Karangahake gorges (ancienne mine d or abritant des vers luisants) et spots sympa pour se poser  la nuit. On fera tour a tour Waihi beach et sa pointe ou malheureusement la police nous delogera, les plages du mont maunganui, site sacre Maori, little Waihi et Ohurei point, ohope beach ou nous ferons une rando de 5 h sur un autre site maori.

Entre temps on s arrete a Te Puke qui est la capital du kiwi, effectivement on y voit plein de plantation mais pas de travail pour nous car reserver aux neo-zelandais. Tant pis pour les kiwis, on continue a longer la cote pour s arretera dans la ville fantome d’Opotiki et passer la nuit dans un spot appeller Huntress creek sorte de retenu et d’etang d eau. Le lendemain ballade les pieds dans l eau au Tauranga bridge avant de rejoindre au plus vite Gisborne car la troisieme de notre boite de vitesse nous lache en pleine monter.

On fait le tour des garagistes qui  tous sans exeption nous disent qu ils ont pas le temps de s occuper de nous et quand on en trouve un mauvaise nouvelle il faut changer entierement la boite, deuxieme mauvaise nouvelle de la journee en s’ apercevant qu il n y a deja plus de billet a prix on va dire raisonnable pour la coupe du monde de rugby. On essaye de se remonter le moral en testant notre premier fish and chips au paua (sorte d ormeau local) le verdict s avere infame. Enfin bon, l’ aventure continue et on se refuge pour le week end a Makorori beach ou beaucoup de surfers et de travellers s’arretent pour la nuit avant de tenter l ascencion » bedfordienne » au lake Waikaremoana ce qui s’averera impossible… Suite au prochain episode.

dsc01005small.jpg

dsc01015small.jpg

dsc01018small.jpg

Mine d’or des Karangahake Gorges

dsc01036small1.jpg

dsc01039small1.jpg

dsc01041small1.jpg

dsc01074small1.jpg

Vue depuis les sites sacres Maori : Mount Maunganui et Otawaraire Bay ( Ohope)

dsc01082small1.jpg

L’arbre de Noel neo-zed en fleurs en decembre

dsc01115small1.jpg

dsc01132small1.jpg

Au Menu : Kumaras aux moules!!

dsc01148small1.jpg

dsc01165small1.jpg

Coucher de soleil a Makorori Beach

dsc01166small1.jpg

 

123
 

Live in Edinburgh |
Voyage à Bali |
HAPPY NEM YEAR |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | America Latina
| etincelle
| Iban et Mélo en vadrouille!